Appendicite

Qu'est ce que l'appendicite?

Il s'agit d'une inflammation de l’appendice Iléo-caecal. Elle représente une urgence chirurgicale. Non traitée, elle peut évoluer vers une Péritonite

Les symptômes de l'appendicite

Fièvre modérée, douleurs brutales dans la partie inférieure de l'abdomen et dans la région Péri-ombilicale. Dans beaucoup de cas, les symptômes peuvent être diffus et peu caractéristiques (nausées, vomissements, perte de l'appétit, troubles du transit).

Risques de l'appendicite aigüe

  • Péritonite généralisée avec risque de septicémie (passage de microbes dans la circulation sanguine).
  • Abcès appendiculaire.
  • Perforation.

Diagnostic

Il est basé sur l'examen clinique et la prise de sang et sera complété par une échographie et éventuellement par un scanner abdominal.

Traitement proposé

Le chirurgien pratiquera une appendicectomie précoce associée à une traitement antibiotique par voie intraveineuse (ce dernier permet de réduire le risque de surinfection des plaies et d'abcès secondaires). L'intervention est pratiquée sous anesthésie générale et par voie coelioscopique (durée variable de 15 à 40 minutes). En présence de pus dans la cavité abdominale, un Drainage est nécessaire.

Les différentes phases de l'opération

Pendant l’hospitalisation

Le jour de l’intervention

Le patient est souvent directement amené de la salle d'Urgences au bloc opératoire.

  • Son abdomen sera préalablement rasé et des bas "anti thrombose" lui seront fournis.
  • Une prémédication (médicament donné par l'anesthésiste ayant comme rôle de diminuer le stress) est donnée afin d'arriver en salle d'opération le plus sereinement possible.

Suivi opératoire – phase de réveil

Lorsque l’intervention est terminée, le patient est transféré en salle de réveil en attendant un retour à la conscience normale. Seront surveillés : l'état de conscience, le pouls, la tension artérielle, la saturation en oxygène, la respiration et les Drains éventuels.

Retour dans le service

  • Le jour de l’intervention, après la salle de réveil, le patient est transféré à l’étage.
  • Le soir même ou le lendemain de l’intervention, le patient sera levé.
  • Les Drains, s’il y en a, seront progressivement enlevés.
  • La sortie est, en général, prévue pour le lendemain.
  • Vous reprendrez l’alimentation progressivement, en général, le soir de l’intervention en commençant d’abord par la boisson, puis progressivement les aliments solides.
  • Les pansements seront enlevés à domicile soit par vous-même, soit surveillés par une infirmière.

Retour à domicile

Pendant votre convalescence, vous pouvez avoir une alimentation normale. Progressivement, vous pourrez rependre une activité normale au bout d’une semaine, si vous avez été opéré(e) par Coelioscopie, d’un peu plus si vous avez été opéré(e) par Laparotomie ce qui est exceptionnel actuellement.

Liste de contrôle en vue d'organiser votre retour à domicile

Les informations contenues ci-dessous vous aideront à gérer votre retour à la maison et vos soins à domicile. Si vous désirez obtenir des informations complémentaires, n’hésitez pas à poser des questions aux médecins ou aux infirmières.

  • N'oubliez pas d'organiser votre transport vers votre domicile.
  • Afin de vous sentir plus confortable lors de votre trajet de retour, il est recommandé de mettre un coussin sur votre abdomen en dessous de la ceinture de sécurité
  • Si vous vivez seul à domicile et n’avez pas d’aide à l’extérieur, posez la question à une infirmière du service qui vous aidera à organiser ce transport.
  • D’autre part, la plupart des mutuelles prennent en charge le retour à domicile avec assistance.
  • Programmez la date de votre prochain rendez-vous chez votre chirurgien.  Appelez donc la consultation pour la prise de rendez-vous ou demandez que la secrétaire de l’étage vous le fixe d’emblée.
  • Vous devez être en possession de votre prescription avant de sortir de l’hôpital.
  • Assurez vous d'être informé sur votre traitement, ses objectifs et ses possibles effets secondaires avant de quitter l'hôpital.

Quelques éléments à garder à l'esprit en retournant à la maison

  • Votre chirurgien vous verra, en consultation, à peu près une ou deux semaines après le jour de l’intervention.
  • La plupart du temps, votre chirurgien vous prescrira des Antalgiques pour votre retour à domicile.
  • Si la prise d’Antalgiques ne contrôle pas suffisamment votre douleur, signalez le à votre chirurgien.
  • La constipation est un effet secondaire commun des prises d’Antalgiques.
  • En cas de constipation, prenez une cuillère de Lansoyl®.
  • Ajouter des fibres à votre régime alimentaire (pain complet, riz complet, céréales par exemple).
  • Boire en abondance, surtout de l'eau et évitez de boire trop de boissons à base de caféine.
  • Reprenez une activité physique le plus tôt possible. La mobilité aide, effectivement, à la reprise normale du transit.
  • Certains médicaments peuvent être chers et ne sont pas complètement couverts par la mutuelle. Si vous avez une quelconque difficulté pour l’achat de ces médicaments, faites le savoir à votre chirurgien. Il peut exister des alternatives au niveau des traitements avec prescription de médicaments génériques.